FOIRE AUX QUESTIONS

Quel est l’objectif de cette étude?

L’objectif de notre étude est de mesurer la pollution par les particules de l’air intérieur dans des ménages d’Île de France. Cette étude se déroulera d’octobre 2019 à avril 2020 et nous aidera à mieux comprendre la pollution de l’air intérieur et les moyens de la réduire.

Pourquoi s’intéresser à la qualité de l’air intérieur ?

Contrairement à la pollution de l’air extérieur dont on entend beaucoup parler, la pollution de l’air intérieur reste relativement méconnue. Cependant, nous passons plus de 80% de notre temps à l’intérieur ! Que ce soit dans les modes de transports, sur le lieu de travail ou à la maison, nous sommes exposés à de nombreux polluants. La nature de ces polluants dépend notamment des caractéristiques du lieu et peut avoir des effets importants sur notre santé et notre bien-être. C’est pourquoi nous cherchons des ménages volontaires pour installer chez eux un capteur de pollution qui analyse en temps réel le niveau de plusieurs polluants.

Qu’est ce que l’INSERM?

L’Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (INSERM) est un établissement public de recherche français, placé sous la double tutelle des Ministères de la Santé et des solidarités, et de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation. Il conduit des recherches destinées à améliorer la santé de tous par le progrès des connaissances sur le vivant et sur les maladies, l’innovation dans les traitements et la recherche en santé publique

Qui peut participer à l’étude?

Tous les ménages résidant en Île de France peuvent participer à l’étude. 

Qu’aurai-je à faire ?

Placer un petit capteur de pollution et remplir un questionnaire. Les personnes qui souhaitent participer à l’étude rempliront un questionnaire au début de l’étude puis un autre à la toute fin de l’étude, en avril. Le questionnaire inclut des questions concernant la composition de votre foyer ainsi que des questions en lien avec la pollution.

Est-ce que je peux à tout moment arrêter l'étude ?

Votre participation à l’étude est volontaire. Vous avez la possibilité de demander à arrêter votre participation à l’étude à tout moment. Si vous sortez de l’étude, toutes les données vous concernant seront détruites. 

En quoi consiste le dispositif de surveillance de la qualité de l’air intérieur et qu’est-ce qu’il peut mesurer exactement ?

Les capteurs de pollution utilisés sont les capteurs Atmo01 de l’entreprise XLII Factory. Le capteur se présente sous la forme d’un petit boitier blanc (de 15 cm de côté), silencieux, qui devra rester branché dans la pièce de vie principale pendant toute la durée de l’étude.  Le capteur mesure automatiquement le taux de particules fines (PM10, PM2.5 et PM1) , la température et l’humidité de l’air. Ces capteurs sont également équipés d’un GPS qui sera désactivé dans le cadre de notre étude. Aucune autre donnée n’est enregistrée par le capteur. Le capteur n’est équipé ni d’une webcam, ni d’un micro. Seules les données concernant le taux de particules fines, la température et l’humidité seront collectées.

Comment installer le microcapteur ?

Nous viendrons installer chez vous le capteur, afin qu’il soit dans la meilleure position pour fournir des données fiables et aussi peu dérangeant pour vous que possible. Une fois installé, vous n’aurez rien d’autre à faire que de le laisser en place et branché. Une prise électrique suffit, le capteur communique automatiquement les données.

Combien de temps dois-je avoir le capteur chez moi, si je suis sélectionné·e ?

Les ménages qui recevront un capteur le gardent pendant 6 mois, sur la période allant de Novembre 2019 à mars 2020.

Est-ce que je recevrai des informations sur l’air intérieur chez moi ?

Des informations sur certaines sources de pollution de l’air intérieur accompagnées de conseils pour limiter la pollution seront distribuées aux personnes participant à l’expérience.

Chaque participant recevra un résumé des conclusions générales de l’étude. Ces conclusions seront ensuite présentées lors d’une conférence de restitution à laquelle les personnes ayant participé à l’étude seront conviées.

Est-ce que mes données sont anonymes et privées ?

Oui! Si vous participez à cette étude, vous serez amené·e à répondre à deux questionnaires (un questionnaire au début de l’étude et un questionnaire à la fin de l’étude) et à installer un capteur de pollution. Les données collectées dans le cadre de cette étude seront anonymisées et stockées sur des serveurs sécurisés dans l’une des institutions de recherche partenaire. Par ailleurs, nous avons besoin de pouvoir vous contacter pour vous envoyer des informations et pour vous faire parvenir les capteurs. Nous vous demanderons pour cela votre nom et votre adresse. Ces données (nom et adresse) seront conservées séparément des données anonymisées (questionnaire et données capteurs), elles ne serviront qu’à vous contacter dans le cadre de cette étude et elles ne seront partagées avec personnes en dehors de l’équipe de recherche. A la fin de l’étude, ces données seront détruites. Seules les données anonymisées seront conservées et utilisées à des fins de recherche uniquement. 

Est-ce que je serai rémunéré·e ?

Non. La participation à cette étude est volontaire et n’est associée à aucune indemnisation. Les bénéfices de l’étude sont de mieux comprendre la pollution de l’air et les moyens de la faire diminuer.

Si vous ne trouvez pas ici la réponse à la question que vous vous posez, vous pouvez contacter l’équipe de recherche par téléphone au 0782505958 ou par mail: rita.a.sater@gmail.com